Lieux de culte

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :
Eglise de Pechbusque
Renseignements et horaires des messes sur le village :

Secrétariat :
Permanence lundi et vendredi de 9h00 à 12h00 

Tél : 05 61 76 24 72

Père Gaston Sendateze
Avenue des Pyrénées
31120 - Lacroix Falgarde

paroisse.lacroix @ free.fr 

 

DistanceTemples
1.8 km 
Église l'Arbre de Vie
11 allée des Minimes Auzeville-Tolosane
Téléphone : 05 61 75 03 07
Cérémonie : 10h15
8.5 km 
Armée du Salut
39 place Bachelier Toulouse
Téléphone : 05 61 62 96 63
Site internet : http://www.armeedusalut.fr/paroisses/poste-de-toulouse/presentation.html 
Cérémonie : 10h
8.5 km 
Assemblée Chrétienne de Toulouse
8 impasse André Marestan Toulouse
Téléphone : 05 61 43 70 63
Cérémonie : 10h
8.5 km 
Assemblée Chrétienne Toulouse Amidonniers
20 rue des Amidonniers Toulouse
Téléphone : 05 61 30 17 58

 

DistanceMosquées
8.5 km 
Salle de prière A C Musulmane de Toulouse
Cheminement Edgar Varèse, 31100 Toulouse
8.5 km 
Salle de prière 2, Toulouse
Place de Levesville, 31100 Toulouse

Une étude récente* de Pierre GIRARD, Conservateur en Chef des Antiquités et Objets d'Art de la Haute-Garonne, "L'église de Pechbusque - Un peu d'histoire" nous éclaire dans la connaissance de notre église.

Saint-Jacques de Pechbusque est mentionné pour la première fois en 1377 sur la liste des églises du diocèse de Toulouse. Incendiée par les calvinistes en 1570, elle est relevée de ses ruines à partir de 1592. En 1596 son architecture est, à peu de choses près, ce que nous connaissons aujourd'hui. Dans l'abside, ouverte sans clôture sur la nef, le grand autel est orné d'un retable duquel vient très vraisemblablement la statue de Saint-Jacques, aujourd'hui restaurée. La Vierge de Pitié, qui a retrouvé sa splendeur originelle, est posée sur l'autel de la chapelle de droite; celle de gauche fait office de sacristie.

Lors de la Révolution, le mobilier est vendu comme bien national. Les habitants du village s'en portent acquéreurs et, la paix religieuse revenue, le prêtent pour le bon exercice du culte. L'église a besoin de réparations et l'intérieur se trouve, comme l'écrit le Conseil de Fabrique : "Dans un état d'indécence et de nudité". Mais il n'est pas aisé de trouver des subsides et de convaincre la Préfecture. De 1828 à 1841 la restauration de l'église et la rénovation intérieure sont réalisées grâce à une souscription volontaire des paroissiens pour 1 500 francs pour un devis total de 2 835 francs. L'autel actuel est érigé; l'abside est séparée de la nef par une barrière en fonte mise en place pour faciliter l'agenouillement pour la communion. Le grand tableau du Christ en Croix remplace le retable; il sera déplace en 1892, à sa place actuelle pour permettre le percement de deux fenêtre dans le chœur.

Comme l'attestent les procès-verbaux des visites canoniques sous l'ancien régime, ceux du Conseil Municipal ou les requêtes adressées tant à la Préfecture qu'au Gouvernement, le maintien d'un lieu de culte digne a toujours été un souci majeur des habitants de Pechbusque.

Si, aujourd'hui, en collaboration étroite avec le Conseil Municipal, nous œuvrons pour restaurer et mettre en valeur notre patrimoine communal, c'est pour répondre à cet appel et à cet exemple de l'histoire du village.

C'est aussi pour répondre à un autre appel, bi-millénaire celui-là, "l'Homme ne vit pas seulement de pain, mais aussi de toute parole qui sort de la bouche de Dieu".

L’église est le lieu de célébration des fêtes liturgiques; elle est aussi celui des célébrations des étapes de la vie : baptême, communion, mariage, funérailles. A ces occasions, le peuple s'y rassemble et l'église est la maison du peuple. Mais parce que ce sont des croyants qui se rassemblent pour affirmer leur foi, elle est bien la maison de Dieu.

Le 9 Janvier dernier, les projets de restauration ont été présentés à l'église. Cette restauration va commencer suivant les décisions qui ont été prises lors de cette réunion à laquelle tous les habitants avaient été conviés.

Vous pouvez toujours avoir connaissance de ces décisions, vous pouvez toujours faire connaître vos idées, vous pouvez toujours vous joindre à l’équipe paroissiale, une boîte aux lettres sous le porche de l'église est là pour vous permettre d'en contacter les membres.

* extrait des Mémoires de la Société Archéologique du Midi de la France, Tome XLVI, 1985-1986